Je suis un passionné

Ma passion a débuté en Centre jeunesse de 1975 à 1989 soit 14 ans comme éducateur au site Mont Saint-Antoine. J’ai pu y exercer ma profession de psychoéducateur et surtout, apprendre les ficelles du métier. J’étais toujours partant pour des projets  nouveaux. Cela m’a permis de faire face à de nouveaux défis toujours auprès des jeunes.

Je suis devenu conseiller en employabilité et responsable du volet sur la prévention du décrochage scolaire de 1989 à  2002 chez Opération placement jeunesse. Notre équipe particulièrement dynamique qui a accompli de grandes choses, toujours pour venir en aide à des jeunes adultes.

C’est dans cette perspective que je suis devenu coordonnateur du Foyer des jeunes travailleurs et travailleuses de Montréal (FJTTM) où j’ai agi à titre de psychoéducateur et de gestionnaire, et ce, de 2002 à 2015.

Une passion qui me poursuit … toujours

À travers toutes mes expériences de travail et de vie, j’ai toujours chercher à me doter d’outil pour encore mieux aider des autres. C’est ainsi que je suis devenu:

  • En 2012, personne-ressource pour le développement du pouvoir d’agir des personnes et des collectivités (DPA),
  • Praticien en programmation neurolinguistique (PNL).
  • Administrateur pour la Fondation des Auberges du cœur du Québec avril 2014 à juin 2020,
  • Membre fondateur et vice-président de l’Association internationale du Développement du pouvoir d’agir dont le siège social est à Bruxelles de juin 2014 à juin 2019.

Au cours de ma carrière j’ai eu l’opportunité de croiser le chemin de plusieurs personnes qui m’ont inspiré dans mon devenir d’éducateur et de psychoéducateur par la suite. De nombreuses personnes qui ont participé activement au développement de mon identité professionnel. Je pense notamment à M. Gilles Gendreau, Dr. Michel Lemay lors de mon baccalauréat en psychoéducation, ont laissé une empreinte marquante d’une part dans la façon d’accompagner les jeunes et de mieux comprendre les différents types de personnalité au niveau clinique et surtout d’élaborer les plans d’interventions.

Toutes ces expériences associées à des formations en Programmation neurolinguistique (Madame Johanne Rioux, Centre de PNL de Montréal) et en développement du Développement du Pouvoir d’Agir des Personnes et des Collectivités – DPA/PC ( M. Yann Le Bossé, de l’Université Laval) laissent une trace indélébile sur ce que «je suis» maintenant.

C’est avec ce bagage professionnel et personnel que la décision de continuer ma passion s’est construite, soit celle de me lancer en pratique privée par le biais de formations à l’approche du DPA-PC et de supervisions cliniques au plan individuel et collectif. Mes services se situent tant au niveau institutionnel, que communautaire et privé.

Une passion ça se cultive, ça ne s’éteint pas!